Aller au contenu

Campagne annuelle 2021-2022

28 juillet 2020

Message aux donateur.trice.s et ami.e.s

Juillet 2020

Chères donatrices, chers donateurs,

D’abord et avant tout, nous espérons que ces quelques nouvelles vous trouveront, vous et vos proches, en bonne santé physique et morale.

Lors des premiers mois de confinement, par l’intermédiaire des réseaux sociaux, les jeunes Burundais ont observé que le nombre de personnes atteintes de la Covid 19 et les décès qui ont suivi étaient très élevés dans notre pays. À multiples reprises, ils ont manifesté leurs inquiétudes à notre égard.

Si la situation le permet, nous espérons nous rendre nous-mêmes  au Burundi pour réaliser la 15e mission vers la fin du mois d’août/début septembre. Par contre si nous étions dans l’obligation d’annuler nos déplacements, nos jeunes, déjà bien entraînés, s’en chargeraient sous notre supervision à distance.

Nous avons reçu récemment leurs résultats scolaires du troisième trimestre. Ils poursuivent leurs études tel que prévu malgré la crise.

Bien évidemment, comme le reste du monde, le Burundi enregistre des cas de contamination au Coronavirus.  Leurs frontières étant fermées, les commerces en souffrent beaucoup… ce qui se répercute sur le peuple déjà bien pauvre.

Les élections ont tout de même eu lieu en mai malgré la crise actuelle. Vous avez sûrement aussi appris par les nouvelles internationales que Pierre Nkurunziza, précédent président du Burundi, est  décédé à l’âge de 55 ans, le 8 juin dernier.

Voilà les nouvelles en bref.

Nous profitons de cette occasion pour vous souhaiter un bel été… malgré cette crise… Au moins le soleil n’est pas confiné.

Un de nos anciens protégés nous a informés que, dans le cadre de la situation actuelle, la compagnie de télécommunication l’avait suspendu de son travail pour une période d’au moins 10 jours. Sans revenus, lui, sa famille proche et éloignée, craignent davantage le manque de ressources que la Covid 19 elle-même… Et c’est le cas de bien d’autres.

Dans ces conditions, il est évident que nous devons reporter à plus tard notre mission prévue pour mai-juin.

Nous attendrons après les élections de l’été qui vient et l’ouverture des aéroports…

Nous comptons nous y rendre à la toute fin du mois d’août juste à temps pour la rentrée scolaire.

Ils sont inquiets là-bas pour « Mon Sac d’École »… Nous les avons rassurés qu’en notre absence, des jeunes adultes sur le terrain sont maintenant en mesure de tenir les rênes.

En attendant, RESTONS CHEZ NOUS et conservons notre santé.

Les enfants de « Mon Sac d’École » vous souhaitent bon courage pour traverser cette période qui exige une grande solidarité humaine.