Aller au contenu

Campagne annuelle 2021-2022

1 mai 2008

Troisième mission au Burundi

3e-mission Pour la 3ième année consécutive, je me rends au Burundi où partenaires et enfants m’attendent. Encore cette année, notre mission s’avère un succès. Plus de 720 enfants iront à l’école avec tout ce dont ils ont besoin. Aux visages sur les photos, s’ajoutent des noms, et aux noms, des histoires. Je connais de plus en plus les enfants. Cette année, nous avons eu droit à des discours très émouvants. Une jeune orpheline dit que nous sommes “comme les parents qu’ils n’ont plus puisque nous nous préoccupons de leur éducation”. Un autre voulait toutes les adresses des donateurs afin de les remercier personnellement et enfin une troisième a demandé à Dieu de vous bénir. Grâce, à la boutique LA VUE, LA VIE de Fontainebleau, nous avons reçu beaucoup de paires de lunettes. Lors de ce séjour, nous avons établi un contact avec un ophtalmo et opticien qui offrira aux enfants nécessiteux, examen, monture et verres adaptés pour une somme de moins de 3,00$ chacun. Deux mamans et un jeune ont déjà bénéficié de ce service. Les lunettes qui ne serviront pas aux bénéficiaires de notre projet serviront à l’association SOS Enfants au Burundi. Ce service bien apprécié et nécessaire fera maintenant partie du projet puisque des enfants avaient quitté les études pour des problèmes de vision. À Ruvumu, dans le sud du pays, Dieudonné, Jeff et moi avons reçu un accueil digne de mention. Sur la route, à un kilomètre du site de l'école, étaient plantées sur chaque côté de la route, des branches de bananiers. Cette pratique se fait lors d'une visite présidentielle. Aussi, le cadre de la porte du directeur était orné de fleurs. Un bouquet d'eucalyptus et de fleurs sauvages se trouvait sur un pupitre fabriqué à la main et ce, dans chacune des classes de l'école. Les jeunes avaient préparé des chants et des danses à l'occasion de notre visite. Ensuite, nous avons eu droit à un excellent repas traditionnel. Je songe souvent à cette chaleureuse visite. Imaginez.... j'ai rencontré une Québécoise à Bujumbura. J'ai donc invité Mélanie Trudel de Ste-Thérése à participer à deux distributions (Mubone et Kamenge). Puisque nous passions devant le dépotoir, nous avons profité de l'occasion pour faire une distribution de pains à ceux qui se cherchaient à manger. Selon Mélanie, ces distributions ont été des expériences uniques qu'elle n'est pas près d'oublier. Sur tous les sites, les enfants étaient contents de nous revoir. Ils nous connaissent maintenant. C'est toujours triste pour moi de les quitter.