Aller au contenu

Campagne annuelle 2019-2020

10 décembre 2019

La souris qui fait taire les enfants (25 août  2010)

On vous disait la dernière fois en parlant des maisons derrière l’école de Mubone que les toitures étaient le résultat évident d’une recherche constante au dépotoir. Le groupe des enfants de l’école de Mubone nous avait suivis jusque-là, nombreux et quémandant sans cesse un objet à rapporter à la maison. C’était la vraie cohue. J’ai donc décidé, pour calmer le groupe, de m’arrêter et de demander le silence. Me voyant sortir un mouchoir blanc, les jeunes ont été intéressés. Ils m’ont vu rouler le tissu et alors, intrigués, ils se sont tous tus surtout quand je leur ai demandé s’ils savaient ce qu’était une souris. Jeff traduisant, ils ont évidemment répondu par l’affirmative. En pliant et roulant le grand mouchoir, je leur chuchotais « CHUTT! ». Des « chutt » répétés leur mimant le sommeil de la souris. On aurait pu entendre une mouche voler. Le silence total et une curiosité toujours en éveil, les plus petits s’étirant le cou et se tenant sur la pointe des pieds. Et je fabriquais la souris. Et je répétais les « chuuuutt » Jeff a traduit : « Est-ce qu’une souris a une queue? » « Ego, oui! tous en chœur. J’ai alors tiré une pointe du mouchoir faisant apparaître sa queue puis je me suis mis à flatter délicatement la petite bête en cachant mes autres doigts qui lui donnaient du mouvement. La voyant bouger sur ma poitrine et surtout la voyant monter vers mon cou et semblant s’échapper, tous ont réagi par un cri d’étonnement, les plus vieux semblant moins effrayés que les petits et souriant avec hésitation. Mais lorsque la souris s’est excitée et a sauté dans la foule à ma droite, les enfants se sont écartés, affolés et se bousculant les uns les autres… Puis ils se sont à nouveau regroupés en riant de bon cœur. Il fallait nous en retourner, j’ai terminé en faisant disparaître la souris, tirant deux pointes ne laissant à leurs yeux que le mouchoir du début et un peu de magie dans leur quotidien sans trop de merveilleux.

 

Michel